Hamilton sacré champion du monde à Mexico

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Lewis Hamilton remporte son quatrième titre mondial et se retrouve donc sacré champion du monde depuis dimanche 29 octobre, à Mexico. Une occasion de voir ensemble les temps forts de sa saison et les quelques moments particulièrement marquants qui ont fait l’histoire de ce pilote ces derniers mois, qui lui auront permis donc de décrocher ce titre avec une 9e place au Mexique.

Tout a commencé au Grand Prix de Chine

Nous sommes alors le 9 avril 2017 et il signe ici sa première victoire. Lewis Hamilton ne tarde pas pour prendre sa revanche sur Sebastian Vettel, l’Allemand qui l’avait alors battu en ouverture de la saison en Australie. L’Anglais résiste bien à la pression au départ face à son rival de Ferrari et effectue sa course sans inquiétude sur un circuit chinois qu’il maîtrise alors en s’imposant avec 6″ d’avance sur Vettel, qui a dû batailler quant à lui avec les Red Bull pour s’offrir la seconde place. C’est alors un 54e succès de sa carrière qui lui permet ici de revenir à égalité au Championnat avec Vettel et surtout avec 43 points.

Le duel contre Vettel continue

Lors d’un nouveau duel contre Vettel, le 14 mai 2017 à Bahreïn, au Grand Prix d’Espagne, Sebastian Vettel s’affirme alors comme le principal rival de Lewis Hamilton pour le titre en se livrant tous les deux un magnifique combat sur la piste de Barcelone. On retrouve alors les deux pilotes en première ligne, avec un Hamilton devant Vettel pour 51 millièmes seulement. Les deux hommes ne se lâchent pas et ne se quittent quasiment pas de toute la course. On verra même l’Allemand occuper provisoirement la tête, grâce à un meilleur départ. L’équipe de Mercedes jouera alors sur le moment la carte Valtteri Bottas pour gêner Vettel et la stratégie se montrera gagnante, car Hamilton reprendra ensuite les commandes en fin de course, grâce au DRS et s’imposera avec un écart minime de 3″490 alors que Vettel et son équipe Ferrari restent leader du Championnat avec 6 points d’avance.

Un triomphe à domicile

Alors qu’il manque un show à domicile organisé à Londres, en prétextant vouloir se ressourcer, il revient en force lors du Grand Prix de Grande-Bretagne le 16 juillet 2017. On retrouve alors un Lewis Hamilton qui part valeureusement en reconquête à Silverstone au travers d’une mission qui s’avérera se conclure en triomphe total. Alors qu’il est auteur de la pole plus de cinq dixièmes d’avance sur Kimi Räikkönen, il signe alors le 5e Grand Chelem de sa carrière (pole, meilleur tour, victoire et en tête de bout en bout). Il aura su se montrer vraiment efficace au terme d’une course incroyable et une excellente maîtrise au volant d’une Mercedes de qualité et aux performances exceptionnelles. Il faut dire que la chance était un peu avec lui également ce jour-là puisque son rival de tous les jours, Sebastian Vettel, sera victime d’une crevaison et finira 7e, pour revenir à 1 point au Championnat. Afin de communier avec son public et s’assurer que son pays l’apprécie toujours autant, il s’offrira ensuite un bain de foule après sa montée sur le podium.

Un Hamilton Grand Seigneur en Hongrie

On a souvent tendance à imaginer que les pilotes de F1 sont plutôt individualistes et particulièrement égoïstes. Ce sont des défauts qui se transforment en quelque sorte en qualité dans cette discipline, pour réussir à prendre la tête des courses. Et si Lewis Hamilton a fait parler de lui en Hongrie, ce n’était pas forcément pour sa victoire. En effet, on a pu retrouver un Lewis Hamilton qui a fini 4e, pour avoir laissé passer Valtteri Bottas dans le dernier virage. Un geste louable pour permettre à son coéquipier de finir sur le podium. S’ensuit ensuite une stratégie de l’équipe qui demande au Finlandais de s’effacer pour permettre à Hamilton, bien plus rapide en piste, d’essayer d’aller chercher les Ferrari aux deux premières places. Malheureusement, Hamilton n’y est pas parvenu et a cependant tenu sa promesse en rendant sa place, au détriment de la perte de 3 points au Championnat.

Lewis Hamilton s’impose également à Singapour

Alors qu’il a remporté deux victoires à Spa et à Monza qui lui ont permis de prendre la tête du Championnat, Lewis Hamilton s’impose également à Singapour le 17 septembre 2017. Mais, fait marquant ce jour, il réussit cet exploit à sa plus grande surprise, car il devient en fait le principal bénéficiaire d’un incroyable accident du départ qui élimine Max Verstappen, Kimi Räikkönen et surtout…son grand rival Sebastian Vettel qui est déclaré comme étant responsable en grande partie de cet incident de course, essayant de bloquer délibérément le Néerlandais alors que celui-ci ne représentait même pas une menace au Championnat. On peut dire qu’Hamilton hérite alors ici d’une victoire quasiment tombée du ciel sur un circuit qui a très rarement réussi jusqu’ici à Mercedes et qui lui permet de se hisser en très bonne position pour le titre avec +28 pts.

Et la cerise sur le gâteau

Et nous arrivons à la dernière course d’hier, le dimanche 29 octobre 2017 au Grand Prix du Mexique qui sera alors LE jour du sacre. C’est en position de force avec 66 points d’avance sur Sebastian Vette que Lewis Hamilton arrive au Mexique. Il lui suffit alors de décrocher une 5e place pour obtenir son quatrième titre mondial, mais tout ne se passe pas vraiment comme il l’aurait espéré en qualifications, alors qu’il est devancé par Vettel et Max Verstappen (Red Bull). La chance ne semble plus être à ses côtés et semble se moquer de lui en lui offrant encore plus de frayeurs lors de la course, et ce dès le premier virage où il subit un accrochage avec son rival allemand, provoquant une crevaison. Il doit alors rentrer impérativement aux stands pour reprendre la piste finalement en dernière position. Mais la chance revient un peu en foudroyant l’élan de Vettel. L’Allemand sera effectivement également touché, à l’aileron avant, et doit donc aussi s’arrêter. Il effectue une très bonne remontée, mais n’arrivera pas à finir dans les deux premiers afin d’empêcher le sacre de Hamilton. Verstappen s’impose, Vettel prend la 4e place et Hamilton termine à la 9e, une place suffisante pour lui offrir une quatrième couronne mondiale. Nous espérons que vous avez misé sur ce pilote comme nous vous le conseillions depuis plusieurs mois sur notre portail et sommes certains que ce sacre de Champion du Monde d’Hamilton vous a permis de remporter un petit pécule intéressant sur Unibet ou Bwin.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !