L’OM prend 5 points d’avance sur l’OL

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Ce lundi 12 mars 2018, on retrouve à la une de nombreux articles en ligne sportifs, la photo de l’attaquant grec de Marseille Konstantinos Mitroglou, buteur à Toulouse le 11 mars 2018. Et ce n’est pas pour rien puisque ce joueur qui est tant décrié un peu partout jusqu’ici, a tout simplement marqué le but de la victoire de Marseille à Toulouse (2-1). Mais plus qu’un simple but, c’est carrément une action qui permet à l’OM, classé alors troisième du championnat, de garder cinq points d’avance sur Lyon, son prochain rival et cela, à tout juste une semaine du choc entre ces deux clubs en championnat au Vélodrome. Une occasion de vérifier les cotes sur vos sites de paris sportifs en ligne et de surveiller par la même occasion l’autre affiche de dimanche prochain, qui proposera donc une rencontre entre le PSG, qui vient de gifler Guingamp 5-2 grâce à un quadruplé d’Alassane Pléa, et Nice.

Le duo choc de l’OM : Payet- Kostas

C’est un duo qui fonctionne plutôt bien et qui a su prouver son efficacité sur le terrain dimanche 11 mars. « Kostas » Mitroglou et Dimitri Payet sont tous les deux entrés après la 70e minute et ont su se faire remarquer en moins de dix minutes. On retrouve en effet Payet servir alors Kostas pour le but de la délivrance (2-1) à la 79e minute. Mais ce n’est pas tout puisque le Grec, qui est pourtant tant critiqué pour sa maladresse dans les médias et dans l’univers du football professionnel, a même failli corser l’addition en ratant de peu un autre but qui aurait pu être marqué de la tête…

Alors qu’il avait été ébranlé contre Bilbao en Europa League (3-1) jeudi 8 mars 2018, l’OM a su astucieusement ouvrir le score avec un but de Lucas Ocampos tout en force. Mais la joie sera de courte durée puisque Firmin Mubele égalisera alors (1-1) tout juste 3 minutes après. Depuis cette 19e minute, ce sera alors au tour du TFC de dominer ensuite la période de jeu, tout en se heurtant à un solide gardien en la qualité Steve Mandanda, en pleine forme. Kostas offrira alors ensuite le but libérateur de l’OM qui permet donc à son équipe, quoiqu’il arrive dimanche prochain au Vélodrome, de rester 3e et surtout…toujours devant l’OL qui est donc quant à lui classé 4e.

Et du côté de Lyon ?

Eh bien, on retrouve une équipe qui flirte de nouveau avec le succès, mais qui perd cependant, et encore une fois, son joueur star : Fekir ! Impuissant depuis six matches de L1, l’OL profite alors d’une journée particulièrement contrastée, en renouant avec le succès, et cela aux dépens de Caen (1-0) et grâce notamment à un but de Bertrand Traoré. Mais c’était sans compter sur une ombre au tableau du côté de Nabil Fekir qui, alors qu’il était convalescent, a de nouveau ressenti des douleurs à son genou droit pendant la rencontre. Le résultat ne se fait pas attendre et le capitaine de Lyon devra donc subir mardi 13 mars 2018, « une arthroscopie lavage du genou droit ». Une opération qui le rendra donc indisponible selon le club, pendant trois semaines au minimum.

Un mauvais timing pour le joueur qui manquera notamment la rencontre choc contre Marseille en championnat. D’autant plus qu’il sera également forfait pour les amicaux de l’équipe de France prévus le vendredi 23 mars 2018 contre la Colombie au Stade de France, et contre la Russie, à Saint-Pétersbourg le 27 mars.

Mais Bruno Genesio, l’entraîneur de l’OL reste cependant objectif et particulièrement positif en déclarant : « Il y a aussi une autre manière de voir les choses, car il pourra revenir en forme après la trêve internationale, il sera gonflé à bloc pour le dernier mois et demi de compétition qui nous restera afin de nous aider à atteindre nos objectifs collectifs et son ambition individuelle d’aller au Mondial ».

Le match Guingamp-Nice

On retrouve également une photo de l’attaquant de Nice dans la presse sportive de ce début de semaine. Alassane Pléa a en effet été LE buteur à Guingamp le 11 mars 2018. Une occasion pour nous de revenir sur la rencontre plutôt folle entre Guingamp-Nice (2-5) qui a incité Antoine Kombouaré, l’entraîneur de Guingamp, à constater et à déplorer que son équipe soit bel et bien « tombée sur un grand Pléa ».

Il faut dire qu’Alassane Pléa s’est effectivement montré au meilleur de sa forme ce jour de match puisqu’il a marqué 3 buts du pied droit, un but du gauche, et a failli marquer d’une tête qui a été cependant repoussée par les montants. Pléa a donc inscrit ici son tout premier quadruplé de sa carrière.

Lucien Favre, son coach suisse et entraîneur à Nice, ne reste cependant pas vraiment satisfait de cette victoire écrasante et déclare : « Alassane Pléa met quatre buts, taux de réussite maximale, mais il les met, ce qui est rare dans la carrière d’un joueur ». Favre déclare en effet qu’il n’a pas vraiment apprécié le contenu du match en lui-même, hormis les buts. Il ajoutera alors à cette occasion : « On s’est fait manger. Ils nous ont mis en grosse difficulté, il faut bien le reconnaître. Il y a tellement de choses à corriger au niveau tactique… Heureusement, tout a bien tourné pour nous ».

Même si l’entraîneur reste donc insatisfait, il faut bien avouer cependant que ce succès permet en tout cas à Nice de se mêler à la course folle à la 5e place du championnat de Ligue 1. Une occasion peut-être de vérifier la cote des « Aiglons » sur les sites de bookmakers en ligne comme Unibet ou Bwin car l’équipe est bien placée, à la 7e place avec 42 points, derrière Rennes (6e, 42 pts aussi) et Nantes (5e, 43 pts). Nous vous donnons donc rendez-vous le dimanche 18 mars prochain pour le choc contre le PSG.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !