Miser sur Neymar pendant le mondial 2018 ?

1er pari remboursé jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !

Grande nouvelle pour ceux qui s’intéressent au Mondial 2018. Neymar estannoncé comme étant un participant qui sera à 100% pour les grands débuts du Brésil au prochain mondial qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet en Russie. Et ce n’est pas cette arrivée très remarquée par hélicoptère du joueur, suivi par Douglas Costa et Thiago Silva, au centre d’entraînement du Brésil à Teresopolis le 21 mai 2018 qui démentira cette nouvelle. Petit retour sur le joueur, ses ambitions au sein du PSG après le Mondial et sur l’évolution de la formation brésilienne avant le départ en Russie.

Un débarquement en grande pompe de Neymar

Edu Gaspar, directeur des sélections est formel et tient à rassurer tous les fans du ballon rond et les supporters brésiliens. Il annoncera alors que Neymar sera « à 100% » pour le premier match des quintuples champions du monde en Russie et l’arrivée du principal intéressé en hélicoptère lundi au centre d’entraînement de l’équipe du Brésil, histoire de débuter la préparation pour le Mondial-2018, est bien là pour confirmer ses dires.

Lors d’une conférence de presse à la Granja Comary, QG de la Seleçao niché dans les montagnes de Teresopolis, près de Rio de Janeiro, il ira encore plus loin dans ses déclarations : « Nos préparateurs physiques sont optimistes et d’après leurs informations, nous sommes confiants qu’il puisse être à 100% pour le premier match du 17 juin contre la Suisse, sur le plan physique, mais aussi clinique et émotionnel ». Une raison de commencer à vérifier les côtes de ce joueur ou de l’équipe du Brésil suite à cette annonce officielle sur Bwin.

Reprenant l’entraînement avec ballon depuis seulement huit jours avec son équipe du PSG, Neymar était en effet blessé à un pied depuis fin février. Un cas vraiment défrayé dans les chroniques de la presse sportive qui s’insurgeait parfois de voir le joueur le plus cher de l’Histoire…ne pas jouer depuis bientôt trois mois. Mais faisons table rase du passé et tournons-nous à présent du côté du présent et de l’avenir avec la préparation du Brésil qui a débuté officiellement lundi, avec notamment l’arrivée de 16 des 23 joueurs convoqués il y a une semaine par le sélectionneur Tite.

Neymar et le PSG

Avant de repartir au Brésil pour préparer la Coupe du Monde 2018, on sait que Neymar a pris une grande décision en ce qui concerne son avenir au sein du PSG. Depuis son absence des terrains à partir du 25 février dernier, et à cause de sa grave blessure au pied droit subie lors du Classique face à l’Olympique de Marseille sur la pelouse du Parc des Princes (3-0), le footballeur ne semblait plus trop concerné par la fin de saison de Paris.

Mais il semblerait que Neymar ait cependant pris la décision de rester à Paris après le Mondial, malgré un intérêt particulièrement prononcé du Real Madrid, en vue du prochain mercato estival.
Guillem Balague, célèbre journaliste de Sky Sports, fermera même pour de bon la rumeur autour du départ du PSG de Neymar en déclarant sur son compte Twitter : « Neymar pensait sérieusement à quitter le PSG. Il n’a pas été le plus heureux du monde cette saison. Et sa suspicion a créé une série d’histoires sur lui et le Real dans la presse. Madrid garde les oreilles ouvertes à ce sujet. Il voulait aussi quitter le Barça après une saison. Il lui faut du temps pour s’installer. Mais maintenant, après avoir bavardé avec Tuchel dimanche dernier, une réunion décrite comme fantastique, Neymar est convaincu que son avenir est à Paris. C’est la nature des jeunes joueurs de classe mondiale : confus avec tant d’opportunités. Aussi, je pense qu’il a réalisé que son départ du PSG était impossible cet été ».

Tout un peuple derrière le Brésil

De nombreux spectateurs sont fins prêts venir jusqu’en Russie pour soutenir le Brésil, l’équipe, et pour leur montrer qu’ils croient en ces joueurs qui vont défendre leur pays. Certains se considèrent comme étant encore le meilleur pays au monde dans le foot et n’ont pas l’intention de changer d’avis sur la question d’ici la première rencontre de la compétition internationale.
Du côté de Edu Gaspar, on reste positif : « Le Brésil ne doit pas avoir peur d’assumer son statut de favori de la compétition. Il ne faut pas que cela soit un poids, mais il faut être réaliste : nous allons lutter pour le titre, nous avons une grande sélection ».

Il faut savoir cependant que la Seleçao ne sera au grand complet que le 28 mai. Ce sera en effet deux jours après la finale de la Ligue des champions, à laquelle participeront Roberto Firmino (Liverpool), Marcelo et Casemiro (Real Madrid). Des joueurs qui rejoindront ensuite leurs coéquipiers, directement à Londres, où les Brésiliens poursuivent leur préparation la semaine prochaine avant d’aller en Russie. Mais avant le grand départ, ils participeront à des matches amicaux à Liverpool le 3 juin contre la Croatie et à Vienne, en Autriche, le 10 juin.

Le Brésil se prépare

On sait que les entraînements sur le terrain, à la Granja Comary, ne commenceront que mercredi 23 mai et que les deux premiers jours sont réservés aux examens médicaux et à la préparation physique dans la salle de musculation. Étant placée dans le groupe E, on se retrouve ici face à une équipe qui a donc tout le temps de se préparer avant ses grands débuts le 17 juin contre la Suisse à Rostov. Le Brésil affrontera ensuite le Costa Rica le 22 juin, à Saint-Pétersbourg, et la Serbie le 27 à Moscou. Faites chauffer votre site de paris sportifs en ligne préféré, car le Brésil semble bien déterminé à gagner !

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !