Le PSG est-il invincible ?

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Du 16 décembre 2017, on ne retiendra certainement pas seulement que ce moment fort où l’on retrouve les joueurs du PSG communier avec leurs supporters, à l’issue du match remporté sur le terrain de Rennes. On retiendra en effet son parcours et son grand niveau. Cependant, il n’est pas assuré d’être encore assez bien équipé pour aller le plus loin en Ligue des champions. Préparez-vous à miser sur Unibet, sur cette équipe qui n’a cependant pas dit son dernier mot.

Le PSG est-il invincible ?

Si cette question peut surprendre, vu l’effectif qualitatif de celui que l’on appelle l’épouvantail français, il n’en reste pas moins qu’elle a tout son sens. Elle reste d’autant plus légitime du fait qu’Unai Emery, son entraîneur, a ciblé une faiblesse le lundi 18 décembre, avant le dernier match de 2017 qui se déroulera ce mercredi contre Caen pour la 19e journée de Ligue 1. Il a décelé une faille au poste de milieu défensif.

Interrogé sur les ambitions de son club, lors du mercato d’hiver qui commencera le 1er janvier 2018 en France, Unai Emery a commenté à l’issue du match : « Je suis content des joueurs qui sont ici. Mais il manque un joueur comme Thiago Motta qui est la sentinelle claire. C’est peut-être le poste que nous pouvons améliorer ».

Le club avait bel et bien l’intention depuis cet été de doubler le poste du vétéran italien, qui se trouve être le stabilisateur de l’entrejeu, bien qu’il soit en perte de vitesse depuis la saison dernière. Mais le PSG a dû également compter sur les arrivées de Neymar puis Kylian Mbappé pour un total de plus de 400 millions d’euros déboursés, qui ont un peu plombé les comptes pour permettre à Paris de dénicher la perle rare à ce poste.

Une faille assumée au PSG ?

On peut donc retrouver une équipe du PSG qui évolue sans filet à ce poste et qui devrait continuer de la sorte si on en croit les propos d’Antero Henrique, le directeur sportif du club et ancien dirigeant du FC Porto, qui a indirectement répondu à son entraîneur dans un entretien au quotidien Le Parisien. Réalisé jeudi 14 décembre, mais diffusé mardi 19 au matin, il déclare : « Pour le moment, nous n’avons pas de besoin pour le mercato d’hiver. Nous disposons déjà de sept milieux de terrain. En l’absence de Thiago Motta pendant plus d’un mois, à la suite d’une opération du genou, c’est Adrien Rabiot qui a joué les utilités et quand celui-ci s’est blessé à son tour, le 9 décembre dernier. Giovani Lo Celso s’est montré très performant ».

Mais si on s’attarde sur ces joueurs, on se rend vite compte que ni l’un ni l’autre ne sont toutefois des milieux défensifs de métier. Adrien Rabiot, qui évolue au poste de milieu de terrain au Paris Saint-Germain, a même assuré fin novembre que Paris avait « besoin » d’un N.6. Il a en effet déclaré sur la chaîne TF1 ; « Je pense qu’il faut un milieu de plus, un N.6 de métier. Je pense que le club travaille dessus. C’est important d’en recruter un. ». Il reste probable qu’Antero Henrique, n’ait toutefois pas abandonné l’idée de recruter à ce poste à ce jour.

Le PSG, la Ligue 1 et la Ligue des Champions

Mais si tout peut paraître simple sur le papier, il n’en reste pas moins que la situation est plus complexe que ça pour le club qui se trouve être en position d’avoir bien plus besoin de renfort pour disputer la C1 que la L1, un championnat national où il compte déjà neuf points d’avance sur son dauphin. Une toute autre situation à l’international, surtout lorsqu’il se retrouve face à un Bayern de Munich qui s’est élevé, tout en subissant l’absence de Motta. Le PSG a bel et bien pris l’eau dans l’entrejeu, malgré l’activité d’un Marco Verratti retrouvé et plus en forme que jamais. Mais le PSG sait pertinemment qu’il lui faudra plutôt préférer recruter un joueur de niveau Ligue des champions pour vraiment se renforcer. Le hic, c’est que les règlements de l’UEFA interdisent à un joueur de disputer la reine des compétitions avec deux équipes dans la même saison.

Unai Emery se retrouve donc dans une situation plutôt incommodante suite à cette absence de recrue, et va devoir se montrer très adroit dans la gestion de l’état de forme de Thiago Motta. Surtout qu’il retrouvera prochainement le Real Madrid, double tenant du titre en Ligue des champions, en huitième de finale les 14 février et le 8 mars. Une équipe qui a pour sa part dans ses rangs le champion du monde allemand Toni Kroos, qui évoluera en remplacement du milieu défensif axial Casemiro, en cas de coup dur pendant ou avant le match.

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !