Monaco et Nantes doivent réagir en Ligue 1

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

On se rend compte aujourd’hui qu’en Ligue 1, il est grand temps pour le club de Monaco et le club de Nantes de réagir. Surtout lorsque l’on constate la déception des Monégasques contraints à un match nul à domicile par le promu nîmois, le 21 septembre 2018. Préparez-vous à rester informé pour vos paris en ligne sur PMU sport, car nous allons vous dévoiler quelques bons tuyaux pour miser juste dans ce championnat prochainement.

Un redressement de barre impératif

Il faut dire que le palmarès du moment pour ces deux clubs, sur lesquels nous projetons toute notre attention ce mardi, n’est pas vraiment au beau fixe. On comptabilise en effet une seule et toute petite victoire en huit matches pour Monaco, et une en six journées pour Nantes. Aujourd’hui, mardi 25 septembre 2018, signe le jour pendant lequel les deux formations ne doivent absolument pas se louper. Elles tomberont respectivement contre Angers et Nice pour la 7e journée de Ligue 1, et devront donc se montrer bien plus efficaces et performantes si elles veulent éviter de plonger dans la crise et se retrouver au fin fond du classement en championnat de Ligue 1.

La question que l’on est donc en droit de se poser en ce qui concerne le club de Monaco est de se demander si l’équipe va progresser suffisamment pour parvenir à jouer le podium. Mais on sait aussi que c’est son objectif de fin de saison. Mais Leonardo Jardim, pourtant habitué à réaliser des miracles chaque saison avec un effectif renouvelé, semble cependant un peu inquiet cette fois. Vendredi dernier, juste après le nul contre le promu Nîmes (1-1), il expliquera : « Il ne faut pas penser au retard que l’on a. Lors de ma première saison ici, on avait 15 points de retard sur Marseille et on est passé devant lors de la dernière journée. ».

Monaco doit gagner

À ce jour et après six journées, les Monégasques ont donc quatre points de retard sur les Marseillais et les Lyonnais. Ils ne sont donc pas si éloignés que ça de ces deux adversaires directs et peuvent encore prétendre à des places qualificatives pour la Ligue des champions. Il n’y a donc pas grand-chose ici de bien dramatique, à condition cependant de se reprendre en main. Et cela commence par le devoir de se remettre à gagner.

Il faut bien avouer que le palmarès du moment n’est pas vraiment si glorieux pour les Monégasques qui ont été défaits au Trophée des champions (4-0), mais également en Ligue des champions contre l’Atletico Madrid (2-1). Monaco n’a donc gagné qu’un seul et tout petit match de championnat, contre Nantes (3-1) lors de la première journée du championnat de L1. Et tout cela en ayant affronté des formations a priori inférieures, à part Marseille, comme Toulouse (1-1), Lille (0-0) ou Bordeaux (défaite 2-1). Des matches qui ont fait quelques parieurs heureux sur Winamax.

Et Nantes dans tout cela ?

Et bien du côté de Nantes on se retrouve également plutôt figé, car le club ne gagne plus également depuis pas mal de temps. Les Canaris ont été défaits par Lille samedi (2-1). Un résultat qui les force à pointer à une particulièrement inconfortable 18e place. C’est en effet la place du barragiste, avant la réception d’un autre club qui est également plutôt mal parti : Nice.

Mais ça bouge également du côté du staff, alors que l’on voit l’entraîneur Miguel Cardoso être critiqué par son président Waldemar Kita qui n’y va pas par quatre chemins pour annoncer la couleur. Il expliquera par exemple : « Jouer à la baballe, c’est bien mais, à un moment, il faut jouer au ballon, aller vers le but pour marquer. ».

Plutôt explicite dans ses propos et particulièrement remonté contre Cardoso, le sulfureux et bouillant dirigeant reproche à son nouveau coach de laisser sur le banc certaines des recrues de l’été. Et il faut bien avouer que le comportement est plutôt intrigant en effet puisqu’on ne retrouve même pas les plus onéreuses, comme Anthony Limbombe. Il insistera en taclant une fois de plus le sélectionneur : « Les joueurs qu’on souhaite, il faut les faire jouer. ». Il ne fait aucun doute ici que ce n’est pas forcément le meilleur des contextes pour préparer la réception de Nice et de ses Niçois, qui sont en ce moment précis sans doute revanchards suite à leur cuisante défaite 1-0 à Montpellier.

Et du côté des autres clubs ?

Et bien il faudra commencer également à surveiller les cotes sur Unibet, car mercredi nous aurons rendez-vous avec d’autres grands clubs en compétition. En effet, Lyon devra quant à lui impérativement prolonger sa spirale positive. Il fera face, une semaine après son exploit en Ligue des champions contre Manchester City (2-1), à Dijon qui semble bien déterminé à se démarquer avec son actuelle 7e place au classement. Tandis que Marseille, qui s’est fait littéralement corriger lors de « l’Olympico » dimanche 23 septembre (4-2), doit vite retrouver quant à lui la victoire contre Strasbourg.

Du côté du PSG, tout roule plutôt bien puisqu’il aura l’occasion d’étendre certainement son sans-faute à 7 rencontres de L1 lorsqu’il recevra le promu Reims demain soir à 21h00 au Parc des Princes. Si rien n’est joué d’avance et que Paris n’est pas assuré de remporter sa rencontre, il ne faut pas oublier cependant que ce dernier se montre le plus souvent sans pitié pour ses invités, surtout lorsqu’il est soutenu par ses milliers de supporters au sein du stade. Des rendez-vous à ne pas manquer ce soir et tout au long de la semaine.

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !