Partenariat de paris sportifs entre la NBA et MGM

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !

Une nouvelle alliance va révolutionner le monde du pari sportif. En effet, on apprend que la NBA vient de signer un partenariat avec MGM. Nous vous dévoilons les grandes lignes de ce nouveau partenariat.

La NBA devient partenaire de MGM

La NBA a en effet annoncé mardi avoir signé un contrat de partenariat avec le groupe d’hôtels-casinos MGM Resorts International. L’organisme de basket signe donc ici un nouvel accord avec celui qui est considéré comme étant un des leaders du monde du jeu, alors que les paris sportifs viennent tout juste d’être autorisés par la Cour suprême américaine il y a environ 3 mois, dans le courant du mois de mai.

Il s’agit donc ici d’un contrat sur une durée de trois ans et d’au moins 25 millions de dollars, soit 21 millions d’euros, selon la chaîne ESPN. Mais plus qu’une histoire de gros sous, ce partenariat permet en fait à la Ligue de basket nord-américaine de devenir le tout premier championnat de Sports US à avoir un opérateur de paris sportifs comme partenaire.

Ce partenariat va permettre en fait à MGM d’utiliser les données officielles de la NBA, ainsi que celle de la WNBA qui est en fait la Ligue féminine. Mais ce sera également l’occasion pour les deux parties de prévoir des efforts communs, entre autres pour permettre à l’opérateur et à la ligue, de lancer une campagne de protection de l’intégrité des matches. L’objectif est clair et bien déterminé puisqu’il sera d’éviter certaines fraudes, comme celle de l’ancien arbitre Tim Donaghy, qui a plaidé coupable en 2007 d’avoir parié sur des matches qu’il arbitrait. Adam Silver, le patron de la NBA se montre rassurant sur la question : « Alors que le paysage des paris sportifs aux Etats-Unis continue d’évoluer à un grand rythme, MGM Resorts est un leader prouvé du monde du jeu, avec qui nous travaillerons sur ce partenariat novateur ».

MGM avait déjà visé la NBA

En effet, le groupe MGM avait déjà visé la NBA auparavant en devenant partenaire de la NBA Summer League, la compétition d’été de préparation à la saison, et ce depuis deux ans. On se souvient également qu’il avait acheté l’équipe féminine de San Antonio pour la déménager à Las Vegas l’an dernier.

Jim Murren, le patron de MGM déclare au sujet de ce partenariat : « La NBA a toujours été un innovateur dans l’évolution du sport, et MGM Resorts est ravi d’être partenaire de la ligue pour révolutionner le pari sportif aux Etats-Unis ».

Mais cette alliance ne tombe pas aussi vite pour rien. En effet, c’est une occasion de rebondir judicieusement et surtout rapidement sur la décision, en mai dernier, de la Cour suprême américaine d’abolir une loi interdisant les paris sportifs dans 46 des 50 États américains. Une Cour qui estime que la loi de 1992 en vigueur viole la Constitution. Elle sanctionnera alors ce texte qui avait en effet banni les paris sur les sports professionnels et universitaires, sauf dans quatre États où ils existaient déjà, comme le Delaware, l’Oregon, le Nevada ou encore le Montana.

LeBron James sort les griffes

Une autre actualité insolite, gravitant autour de la NBA, vient de tomber aujourd’hui. Nous profitons donc de l’occasion pour vous la relater, bien qu’elle n’ait aucun rapport avec la nouvelle précédente sur le partenariat entre l’organisme de basket et la MGM.

Hier, mardi 31 juillet 2018, la star du basket américain LeBron James a porté de graves accusations contre le président Donald Trump. Il assure que ce dernier est en train d’utiliser le sport pour tenter de « diviser » les Américains, surtout en fonction de leur couleur de peau. Une réaction qui fait suite à la polémique sur les joueurs de football américain qui mettent un genou à terre pendant l’hymne national.

Le nouveau joueur des Lakers, âgé de 33 ans et natif d’Akron, ville ouvrière de l’Ohio dans le nord du pays, explique alors, lors d’une interview sur CNN : « Je pense que notre président essaye de diviser. C’est quelque chose que je ne peux pas comprendre, parce que je sais que c’est grâce au sport que j’ai côtoyé quelqu’un de blanc pour la première fois ».

Il faut dire que Donald Trump n’y va pas avec des pincettes, n’ayant de cesse de critiquer depuis près d’un an les joueurs de football américain, majoritairement noirs, qui s’agenouillent pendant l’hymne national. Un geste de soutien pour protester contre les violences policières. En mai, le président avait même estimé que ces joueurs ne « devraient peut-être pas être dans le pays ». Une réaction qui soulèvera les foudres de quelques célébrités du monde sportif, dont LeBron James, le joueur le plus médiatisé de la NBA qui est pour le coup devenu très vite un farouche adversaire de Trump.

Les médias lui ont alors demandé ce qu’il lui dirait s’il venait à s’asseoir en face de lui, et James a tout simplement répondu : « Je ne serais jamais assis en face de lui. Je m’assiérais en face de Barack par contre… ».

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !