Les bleus et le Mondial 2019 de Basket

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Si le Mondial 2018 de foot qui se déroulera en Russie est sur toutes les lèvres depuis ce mois, surtout après les sessions terminées de qualifications des pays, il est une autre compétition qui porte également de l’intérêt, même si elle se déroulera 1 an plus tard. Il s’agit du Mondial 2019 de Basket. Et c’est justement aujourd’hui, lundi 27 novembre 2017 à Rouen, que l’équipe de France de basket va tenter de confirmer son bon départ dans les qualifications au Mondial 2019. Elle se retrouvera donc face à la Bosnie, tout juste trois jours après avoir battu la Belgique (70-59). On a pu assister à une rencontre favorisant une grosse intensité défensive du côté des bleus et de ses réservistes qui étaient particulièrement en forme pour leur baptême du feu. En sera-t-il de même pour cette prochaine rencontre France-Bosnie ? Une occasion de miser chez vos bookmakers favoris comme Unibet ou NetBet.

La France mise sur la défense

Ce n’est pas une situation facile pour la France qui a dû composer cette sélection composée aux trois-quarts de joueurs de ProA. Ils ont effectivement été appelés à la rescousse pour remplacer sur le vif les titulaires retenus quant à eux par leurs obligations au sein des clubs de NBA et d’Euroligue. Mais cette formation a su prouver qu’elle s’était facilement trouvée en faisant preuve d’un énorme effort défensif afin de s’imposer (70-59) lors de son dernier match, malgré une préparation réduite à quatre malheureux petits jours, ce qui semble être une « hérésie » selon le sélectionneur Vincent Collet qui espère bien voir le même état d’esprit au sein de son équipe, face à une équipe de Bosnie qu’il considère bien « plus forte que les Belges » et naturellement mise en confiance par son succès sur la Russie vendredi dernier à Sarajevo (81-76). Emballé par l’envie de bien faire de ses hommes et par cette implication dont ils font preuve, le sélectionneur ira même jusqu’à déclarer : « La deuxième mi-temps défensive que nous avons réussie à Anvers a été la meilleure d’une équipe de France, quelle qu’elle soit, depuis deux ans ».

Une équipe au top face à la Belgique

Vendredi 24 novembre, c’est une équipe de France de basket vraiment solide qu’on a pu retrouver sur le parquet. Elle a limité judicieusement les Belges à un total de 21 points marqués en deuxième période grâce à l’apport de quelques-uns des plus grands joueurs comme Alain Koffi, Louis Labeyrie ou encore Moustapha Fall. On a pu assister ensuite littéralement à un envol des bleus lorsqu’ Edwin Jackson, avec ses 14 points et Paul Lacombe, avec ses 13 points, ont trouvé la mire au shoot. Mais Vincent Collet garde les pieds sur terre et reste prudent pour le prochain match, tout en comptant sur la mobilité supérieure de ses joueurs : « Mais la Bosnie est une équipe plus physique et meilleure à l’intérieur. Nous connaissons un de ses deux pivots, Elmedin Kikanovic. C’est un joueur dominant en ProA, avec Monaco, et pourtant il est moins utilisé que l’autre, Andrija Stipanovic, en sélection ».

Le chemin vers le Mondial 2019 de Basket

Ce match est important, car, en cas de deuxième succès, celui-ci mettrait la France en bonne position pour éviter la dernière place du groupe E, éliminatoire, à l’issue des « fenêtres » de février et juin 2018. Mais ce qui serait encore plus intéressant pour la nation serait de se mettre aussi en situation favorable pour la deuxième phase de poules, qui se dérouleront en septembre et novembre 2018, tout juste après le Mondial 2018 de foot en Russie, puis en février 2019. Les places seront très convoitées, car il s’agira ici d’un groupe de six où les résultats du premier tour seront conservés et où seulement trois billets seront attribués pour la Chine. Perdre à domicile serait donc problématique pour la France qui a pour objectif de départ de terminer dans les deux premiers, voir même plutôt premier du groupe E.

Edwin Jackson qui évolue au poste d’arrière de l’équipe de France reste également confiant et fait preuve d’une très bonne philosophie sur le passé, le présent et l’avenir de son équipe pour ce prochain Mondial 2019 : « L’état d’esprit, c’est d’être prêt défensivement. La défense, c’est avant tout de l’envie et du combat et ça, tout le monde peut le faire. Pas besoin d’avoir joué ensemble pendant des années. On ne mettra pas une centaine de points en un match, mais si on n’arrive à en encaisser au maximum 70, on sera dans le coup. On peut être une très bonne équipe défensive, même meilleure que certaines équipes de France au complet. On est très athlétiques et on a des grands qui sont très mobiles. À partir du moment où on fait des stops et où on peut courir, on a notre chance contre n’importe qui ».

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !