Coric en tête du groupe B des Next Gen Finals

1er pari remboursé jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !

Le tournoi ATP Next Gen Finals vient de s’ouvrir mardi 7 novembre 2017. Il s’agit donc d’un tout nouveau tournoi qui récompense la toute nouvelle génération du tennis et qui instaure donc également de nouvelles règles. C’est la première fois que se joue les Next Gen Finals, le  »Masters des moins de 21 ans », et ils se déroulent donc à Milan. Les ATP Next Gen Finals sont donc une nouvelle épreuve qui est réservée aux joueurs de moins de 21 ans. C’est un événement mis en place par l’ATP qui souhaite mettre en avant sa jeune génération qu’il estime être susceptible de jouer prochainement les premiers rôles, un peu à l’instar de la génération  »New Balls », qui avait été mise en lumière en 2001, avec Hewitt ou encore Federer. À cette occasion, l’ATP va en profiter progressivement pour tester de nouvelles règles qui se trouveront très certainement modifiées pour être enfin généralisées ensuite sur le circuit. Une occasion pour nous de vous relater un peu quelques-unes de ces nouvelles réglementations de ce début de championnat qui pourraient bien se trouver changées d’ici quelques jours sous décision de la Fédération.

Des rencontres avec des sets en quatre jeux

On retrouve donc des matchs qui se joueront au meilleur des cinq manches. À la différence que cette fois, ce sera avec des sets en quatre jeux au lieu des six habituels. On sait également à ce sujet que si les deux joueurs se retrouvent à égalité à 3-3, alors ils devront se départager au travers d’un tie-break qui sera obligatoirement disputé. Même s’il existe déjà depuis 2006 dans les tournois de double sur le circuit ATP, le  »No-Ad » sera également testé. Ce système permet de voir, lorsque le score arrivera à 40A dans un jeu, un point décisif aussitôt joué. C’est un concept proposé ici dans l’idée d’augmenter le nombre de moments charnières lors d’une rencontre. On note également qu’une finale pour la 3e place aura lieu lors de ces ATP Next Gen Finals.

Le temps est compté

Autre nouveauté qui est là pour dynamiser le jeu, outre un échauffement limité à cinq minutes : la présence d’un compte à rebours numérique qui sera installé au bord du court. Ce compteur fera donc apparaître le décompte des vingt-cinq secondes autorisées entre la fin d’un point et le début du suivant. On retrouve ici, dans cette nouvelle compétition, un système qui a déjà été testé dans des compétitions juniors. On l’a également retrouvé lors des qualifications du dernier US Open.

Plus du tout de juges de ligne

L’absence de juges de ligne sera-t-elle un plus ? L’arbitre de chaise sera donc assisté d’un système électronique, qui effectuera les annonces pour les lignes. Un procédé qui ne laissera donc aucun doute sur les débordements. L’ATP Next Gen Finals ne présentant que des matches de simples, le court ne sera pas équipé de couloirs et sera donc d’autant plus efficace. C’est un système électronique qui sera produit par la même entreprise qui fournit déjà le Hawk-Eye, existant déjà depuis 2006, année où l’ATP a mis en place ses dernières innovations.

Le filet et le coaching à l’honneur

On va retrouver l’esprit du « No-Let ». Ce qui signifie que lorsqu’un service touchera la bande du filet et retombera dans le bon carré, le point sera joué au lieu de recommencer à servir. Et cela, qu’il s’agisse d’une première ou d’une deuxième balle.

En ce qui concerne les nouveautés au sujet du coaching, c’est une très bonne nouvelle pour les entraîneurs qui pourront tout à fait entrer sur le court à la fin de chaque set pour réconforter et donner des consignes à leur joueur avant la reprise. Même si cela peut paraître assez nouveau, il faut savoir que c’est une pratique qui existe déjà en WTA depuis près de 10 ans, en 2008. La seule différence étant dans le fait que dans les tournois féminins, l’entraîneur a tout à fait le droit d’intervenir à n’importe quel moment de chaque set. Enfin pour terminer le rapide tour de ce qui change en gros dans le règlement, on peut relever que le public aura tout à fait le droit de se déplacer pendant les points et ne sera donc plus obligé d’attendre les changements de côté pour bouger.

Les 8 jeunes sportifs

Commencez à faire chauffer vos paris et à consulter les cotes sur Unibet, car de grands joueurs vont sortir indéniablement vainqueurs dans tous les sens du terme de ce genre de compétition. C’est ainsi que vous allez pouvoir retrouver 8 joueurs répartis dans deux poules de quatre, les deux premiers se qualifiant alors pour les demi-finales. Participent donc à ce 1er Next Gen Finals :

  • le russe Andrei Rublev (37e mondial)
  • le russe Karen Khachanov (45e)
  • le russe Daniil Medvedev (65e)
  • le Canadien Denis Shapovalov (51e)
  • l’Américain Jared Donaldson (55e)
  • le Croate Borna Coric (48e)
  • le Sud-Coréen Hyeon Chung (54e),
  • le Sud-Coréen Gianluigi Quinzi (306e)

Un tournoi qui démarre bien avec Borna Coric

Le Croate Borna Coric prend la tête de son groupe B en remportant son match en trois sets face à l’Américain Jared Donaldso, démarrant ainsi plutôt bien son Masters des moins de 21 ans. Il s’est donc imposé en trois sets face à Jared Donaldson (4-7[2], 4-1, 4-3[5]) et affiche donc ici un résultat qui lui permet de prendre immédiatement la tête du groupe B des Next Gen Finals, pas très loin devant Daniil Medvedev grâce à un bien meilleur ratio.

Hyeon Chung bat Denis Shapovalov

Le Coréen Hyeon Chung a remporté quant à lui son premier match du « Masters des jeunes » face au Canadien Denis Shapovalov, montrant une fougue et une détermination incroyable en attaquant fort à Milan pour ce championnat. Hyeon Chung a donc pris la tête du groupe A des Next Gen Finals en prenant le meilleur sur Denis Shapovalov et en s’imposant en 4 sets (1-4, 4-3[5], 4-3[4], 4-1). Nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec ce nouveau format de score de ce tournoi qui réunit les huit meilleurs joueurs de moins de 21 ans.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !