L’Espagne en demi-finale de la Coupe Davis

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Les titres font la une ce lundi matin dans toute la presse sportive et spécialisée : Nadal et Ferrer envoient l’Espagne en 1/2 finale de la Coupe Davis en France. En effet, vous ne pourrez par rater l’information que l’équipe espagnole est à présent qualifiée pour les demi-finales de Coupe Davis depuis son match du dimanche 8 avril 2018.

Une lutte titanesque

Les places sont chères pour le carré final de ce tournoi et ce sera au bout d’un marathon long de près de cinq heures que David Ferrer offrira à l’Espagne le troisième point décisif contre l’Allemand Philipp Kohlschreiber dimanche en quart de Coupe Davis. Une occasion pour lui de qualifier la bande à Rafael Nadal pour les demi-finales de Coupe Davis contre la France, en France. Et pourtant, rien n’était joué d’avance. On a même pu voir les Espagnols être menés 2-1 après leur défaite dans le double samedi. Mais ils ont ensuite renversé la vapeur et, au passage, l’Allemagne, lors des deux derniers simples sur la terre battue de Valence. Une occasion pour nous de revenir sur ces rencontres et sur ces performances en espérant que vous avez misé sur les bons joueurs, tout en vous rappelant qu’il n’est pas trop tard pour vérifier les cotes sur vos sites de paris sportifs en ligne habituels.

L’Espagne en forme

Si vous avez parié sur lui sur Unibet, alors vous avez dû remporter un beau petit pécule. En effet, c’est d’abord le numéro 1 mondial Nadal, qui était alors en phase de retour à la compétition, qui a largement dominé, avec une maîtrise sans pareille, la valeur montante du moment, à savoir Alexander Zverev (N.4). Et il l’a fait en trois sets 6-1, 6-4, 6-4. Ce sera ensuite au tour du vétéran Ferrer, âgé de 36 ans et originaire de la communauté de Valence, d’apporter ensuite le dernier point. Mais il le fera cependant dans une rencontre plutôt laborieuse et surtout indécise, contre Kohlschreiber, âgé quant à lui de 34 ans. Il s’imposera finalement au dernier set 7-6 (7/1), 3-6, 7-6 (7/4), 4-6, 7-5.

Ferrer, triple vainqueur de la Coupe Davis en 2008, 2009 et 2011, commentera au micro de la chaîne espagnole Teledeporte : « C’est une journée inoubliable, un jour spécial, je ne sais pas comment j’ai réussi cela. J’ai essayé de tout donner. Cette compétition est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie. ».
Mais il ne l’aura donc pas fait sans peine puisqu’il lui faudra pas moins de 4 heures et 51 minutes de lutte pour se débarrasser de Kohlschreiber dans les arènes de Valence. Un adversaire qui se montrera en effet plutôt solide au service. Mais il réussira à tenir le cap, malgré un vent plutôt fort qui compliquait largement les échanges et une pluie légère et rapide qui interrompra brièvement le match. Ferrer racontera ensuite au terme de cette rude bataille : « Le court est devenu plus lourd et cela m’a posé problème. Mais j’ai essayé de jouer plus avancé. Dans les moments importants, j’ai eu foi en moi-même. ».

Nadal à l’honneur également

N’oublions pas Nadal qui, auparavant et du haut de ses 31 ans, s’était chargé de remettre l’Espagne à hauteur. Il confirmera alors au passage son retour en forme, après deux mois sans jouer sur blessure, suite à sa victoire sur le très jeune Zverev, âgé de tout juste 20 ans. S’imposant en 2 heures et 18 minutes, le décuple vainqueur de Roland-Garros signe alors ici son 24e succès d’affilée en simple de Coupe Davis depuis 2004. Il ne manquera pas de rappeler pour l’occasion à l’AFP: « Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas joué en compétition. Il y a eu des moments où j’ai un peu perdu le contrôle du match parce que Zverev frappe fort. Il m’a été difficile de maintenir mon niveau du premier set, ce n’était pas automatique, mais en général j’ai su bien gérer les différents moments du match. ».

On peut assurément dire que l’Espagne a parfaitement géré ce week-end qui s’annonçait comme un passage à haut risque. Elle décrochera donc son billet pour une demi-finale qui s’annonce alléchante puisque ce sera face tenant du titre, la France, du 14 au 16 septembre 2018. Il est important de relever également, pour l’occasion, que c’est la toute première fois, depuis 2012, que les Espagnols atteignent le dernier carré de la compétition.

Croatie/États-Unis et France/Espagne à l’affiche des 1/2

Les rendez-vous sont donc pris et nous vous conseillons de surveiller les cotes et de commencer à faire vos jeux sur Netbet, car les demi-finales de la Coupe Davis, qui se dérouleront donc du 14 au 16 septembre, opposeront la Croatie aux États-Unis et la France, tenante du titre, à l’Espagne. Une Espagne qui vient, comme nous venons de vous le relater, de se qualifier au bout du suspense dimanche 8 avril, après un succès épique de David Ferrer dans un match décisif face à l’Allemagne.

La Croatie s’est quant à elle qualifiée plutôt facilement. Ce sera en effet à la conclusion d’une rencontre entre le numéro 3 mondial Marin Cilic, qui écrasera littéralement le Kazakh Mikhaïl Kukushkin en petits trois sets 6-1, 6-1, 6-1, à Varazdin. La victoire de Cilic a donc donné à la Croatie, qui a été championne en 2005, une avance décisive de 3-1. Cilic, après ce match qui peut facilement être considéré comme étant l’un des meilleurs qu’il ait joués pour la Croatie, déclarera : « Du début jusqu’à la fin, j’ai joué à un niveau plutôt élevé. J’ai imposé une pression constante, supérieure, agressive. ».

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !