La France en quart de final de la Coupe Davis

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

La Coupe Davis ce dimanche 4 février 2018 a été le spectacle d’une revanche pour Adrian Mannarino, que l’on retrouvera alors sur de nombreuses photos de ce début de semaine dans les médias, félicité par son capitaine Yannick Noah après sa victoire décisive contre le Néerlandais Robin Haase au 1er tour de la Coupe Davis à Albertville.

Un tour de plus pour la France

En effet, la France conservera la Coupe Davis pour le coup au moins un tour de plus grâce à Adrian Mannarino qui s’est plutôt bien rattrapé dimanche. Il a offert le point de la qualification en quarts de finale aux Bleus, à l’issue d’un match vraiment marathon face au N.1 néerlandais Robin Haase, bien déterminé à ne rien lâcher.

La France s’en est finalement bien sortie avec (3-1), suite aux blessures de ses deux titulaires en simple, Jo-Wilfried Tsonga atteint au genou gauche et Lucas Pouille atteint au cou. On assistera alors ici à un succès en cinq manches (4-6, 7-6 (7/5), 7-5, 6-7 (2/7), 7-5) de Mannarino qui lui permettra donc d’aller défier l’Italie de Fabio Fognini sur ses terres du 6 au 8 avril 2018. Mais cette qualification, les Bleus la doivent également à d’autres Français qu’il ne faut pas oublier. En effet, Richard Gasquet s’est montré particulièrement solide vendredi 2 février et la victoire du duo reconstitué Pierre-Hugues Herbert/Nicolas Mahut samedi a énormément joué dans la balance en amont de cette journée décisive.

Mannarino le héros de la France

Le Valdoisien de 29 ans et héros du dimanche, dont le rêve de jouer sous le maillot bleu avait tourné au cauchemar vendredi face à Thiemo de Bakker, a vécu « un weekend un peu dingue ». Vainqueur après 4h25 de combat à la halle olympique d’Albertville, on assistera alors à une énorme rencontre où sa patience et son jeu de relanceur seront mis à l’épreuve avant d’arriver à faire plier le N.1 néerlandais. Il déclarera même en fin de match : « C’est des émotions que je n’ai pas l’habitude de vivre tout au long de l’année. C’était un grand moment ».

Du côté du très grand Haase, mesurant 1,91m, on retrouvait à ce moment sur le court un joueur motivé qui livrait ici son 3e match en trois jours alors que le Français avait quant à lui, il faut bien l’avouer, pu récupérer une journée, samedi, et surtout mettre derrière lui un premier match au goût amer d’inachevé. On peut dire que Mannarino avait donc des circonstances atténuantes. D’autant plus qu’il s’entraînait tranquillement près de Roland-Garros, lorsque la capitaine Yannick Noah l’a appelé à la rescousse pour pallier le forfait de Tsonga jeudi matin. Le lendemain, le pépin physique de Pouille offre alors en plus une promotion à ce gaucher, au gabarit léger de 70 kg pour 1,80 et surtout…devenu le N.1 de circonstance de l’équipe de France.

Le dernier objectif Yannick Noah

Une victoire de Mannarino dimanche qui permet à Richard Gasquet de ne pas avoir à livrer pour la première fois un cinquième match décisif. Un Gasquet qui remettra donc ça à plus tard, sur la route d’un éventuel doublé. Une route vers la victoire de la Coupe Davis qui reste le dernier objectif du capitaine Yannick Noah, aidé par la baraka l’an passé, qui a fait savoir qu’il quittera le banc en fin d’année pour voguer vers d’autres horizons. Il faut bien avouer que la chance avait plutôt mal tourné pour ce début 2018 pour le capitaine aux trois trophées (1991, 1996, 2017), qui a donc joué de malchance lors de ce coup d’envoi de la campagne 2018, mais qui n’aura pas à regretter son choix de miser sur Mannarino, alors que Gaël Monfils, contacté aussi, ne se sentait pas « prêt » à effectuer son retour dans ces circonstances. Noah ajoutera sur : « Adrian, c’est un gars introverti, un peu timide, mais ambitieux. Il a un style de jeu assez atypique. Il s’est retrouvé, projeté là. L’expérience est belle parce qu’elle se termine par une victoire. Il a réussi à rebondir ».

Prochaine rencontre à Gênes

Rien n’était joué d’avance lors de cette rencontre qui a vu un Adrian Mannarino plutôt gêné par le service et la puissance en coup droit de Haas dans le 1er se. Mais le 25e mondial s’est accroché cependant et a réussi à renverser la vapeur, inversant tout simplement le cours de la partie quand le Néerlandais a servi pour mener deux manches à rien. Mais alors qu’il servait pour le match, il a cependant manqué d’opportunisme et s’en est bien rendu compte lors de son débriefing de fin de match dans les médias : « Je me suis un peu tendu dans le 4e set, mais j’ai réussi à rester très serein malgré la perte de mon service puis la perte du set. Yannick Noah avait un discours très positif et cela m’a aidé à rester dans le match et à avoir confiance en moi ».

Le prochain rendez-vous est à présent pris, et se déroulera dans deux mois sur la terre battue de Gênes. La France affrontera Fognini et ses collègues et ce sera peut-être avec Monfils, qui n’a plus revêtu le maillot bleu depuis mars 2016 et le grand retour de Noah sur la chaise. Au sujet du probable retour de Monfils, Noah ne semble pas fermé à cette solution : « Cela me semblerait naturel qu’il soit là. Mais, pour revenir, il va falloir bien jouer parce que là, la barre est assez haute ». Une occasion de surveiller les cotes de ces joueurs et de miser peut-être sur celui que vous voyez le plus apte à remporter cette prochaine rencontre sur Bwin.

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !