La France bat l’Uruguay en Ligue des Nations

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

C’est une assez belle nouvelle pour les Bleus qui digèrent depuis hier soir leur décevante Ligue des nations grâce à leur domination de l’Uruguay. Si vous avez parié sur l’équipe de France hier sur NetBet, alors vous devez entamer certainement ce milieu de semaine d’une bien plus agréable manière que si vous n’y avez pas cru…

Les Bleus terminent sur une bonne note

Ce qui devait arriver…arriva. Il faut dire que la pression était grande pour les Bleus qui ont donc renoué avec le succès hier soir, mardi 20 novembre 2018, au Stade de France. L’équipe le fera au travers d’un simple, mais pourtant très attendu, match amical face à l’Uruguay (1-0) d’Edinson Cavani. Plus qu’une simple victoire, c’est ici une occasion pour la sélection nationale et pour son sélectionneur Didier Deschamps, d’atténuer la déception d’une élimination en Ligue des nations. C’est également l’occasion ici de boucler l’exceptionnelle année 2018 sur une « note positive. ».

Il faut dire que, dans leur antre de Saint-Denis, les champions du monde avaient un seul objectif prioritaire : celui de relever la tête après sa sortie catastrophique de piste de vendredi à Rotterdam et sa défaite 2-0. Une piètre performance qui, couplée au match nul des Néerlandais lundi en Allemagne (2-2), les a privé des phases finales de Ligue des nations qui se dérouleront sans eux début juin au Portugal.

Mais la mission est donc accomplie et ils ont incontestablement répondu présents sur le terrain ; redonnant en même temps le sourire à leur sélectionneur Didier Deschamps et aux supporters. Pour Deschamps, il était vraiment important de « terminer l’année 2018 sur une note positive. », quatre mois après le sacre mondial acquis le 15 juillet 2018 en Russie.

La rencontre amicale France-Uruguay

Ce match avait beau être amical, il n’en restait pas moins pour autant important et plutôt agressif sur le gazon. Bien que l’ambiance soit alors à la fête, on vivra cependant une seule ombre au tableau. Celle de Kylian Mbappé qui est sorti rapidement, dès la 34e minute, sur blessure. Le jeune prodige a en effet été touché à l’épaule droite, juste après un contact avec le gardien de la Céleste et suite à sa chute. Mais c’est surtout une mauvaise nouvelle pour son club, qui a vu aussi Neymar se blesser mardi avec la Seleçao, et qui devra donc se passer de ses stars à tout juste huit jours d’un choc contre Liverpool en Ligue des champions.

Mais pour en revenir au match, il faut bien avouer que les Bleus ont vraiment mis les ingrédients qui manquaient lors de la prestation famélique de Rotterdam. Ils feront preuve en effet d’intensité dans les duels, mais aussi de combinaisons rapides et de fluidité au milieu de terrain…Cerise sur le gâteau : ils marqueront même un but grâce à Antoine Griezmann qui a obtenu un penalty sur une frappe touchée par une main adverse. L’attaquant de l’Atlético Madrid s’effacera alors pour laisser le soin à Olivier Giroud, en manque d’efficacité sous le maillot bleu et avec Chelsea, de concrétiser la faute et de transformer la sentence à la 52e.

Deschamps satisfait

Deschamps peut souffler et se détendre, tout comme il peut également se réjouir d’avoir retrouvé hier soir la solidité défensive qui a fait tout naturellement la marque de fabrique des Bleus pendant le mondial. Et ce sera l’occasion de trouver une équipe inébranlable, malgré les nombreux changements effectués dans son onze de départ.

Il faut bien avouer en effet que le sélectionneur a plutôt surpris l’assistance en alignant d’entrée de jeu Adil Rami et Mamadou Sakho en défense centrale. C’est alors ici une association inédite depuis le 9 juin 2013 qui avait signé une défaite amicale au Brésil (3-0).

Mais si ce choix pouvait surprendre et affoler les cotes chez les bookmakers comme Bwin, il n’en reste pas moins qu’il était dangereux et pertinent, surtout lorsque l’on prend conscience qu’en face d’eux se trouvaient le duo de redoutables « serial buteurs » : Luis Suarez et Edinson Cavani. Mais cela ne suffira pas à impressionner les vieux briscards comme Rami et sa 36e sélection à presque 33 ans et Sakho et sa 29e sélection à 28 ans. Les deux Bleus ont tenu la barque, privant astucieusement de munitions l’attaquant du Barça et celui du PSG.

La France va désormais se tourner vers l’Euro-2020

Les prestations offensives des Français, certes intéressantes, se sont toutefois effectuées face à une défense uruguayenne sans vraiment grande expérience. Il est intéressant de relever à cette occasion que le sélectionneur Oscar Tabarez était en effet privé de son gardien Fernando Muslera ce soir de rencontre. Tout comme il l’était également de ses quatre défenseurs habituels, et plus particulièrement du capitaine Diego Godin.

Mais, alors qu’elle est privée de « Final Four » en Ligue des nations, l’équipe de France va désormais se tourner vers un autre tournoi qui lui tient à cœur : celui de l’Euro-2020, qui reste donc son prochain gros objectif. Une équipe qui a ici l’ambition de reproduire le doublé Mondial-Euro que leurs aînés ont réalisé en 1998 et 2000.

Mais pour y parvenir, il faudra cependant se qualifier et les Bleus ne connaîtront donc l’identité de leurs adversaires qu’en phase éliminatoire. Ce sera alors le 2 décembre, lors du tirage au sort à Dublin. Pour tous ceux qui apprécient miser sur cette équipe sur des sites comme PMU Sport et pour les principaux intéressés, les choses sérieuses reprendront ensuite fin mars 2019, pour s’étirer jusqu’en novembre 2019…

1er pari remboursé jusqu'à 100€

Profitez de l'Offre !