Le Racing et Toulon épatent au Top 14

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Il y a du mouvement du côté du Rugby français et plus particulièrement dans le Top 14 avec cette semaine une bonne opération pour le Racing, mais également un Lyon qui décroche. Nous reviendrons également un peu plus bas sur d’autres équipes qui se démarquent un peu plus dans la compétition, alors que d’autres plongent plutôt vers les profondeurs des abysses du rugby.

Le Racing en avant

Si vous pariez en ligne, il est peut-être temps de vérifier la cote du club du Racing sur Unibet, car celui-ci a repris du poil de la bête, et surtout la deuxième place du classement. Il se trouve donc à présent à cinq longueurs du leader Montpellier et avec un tout petit point d’avance sur Toulouse qui est actuellement classé 3e, après s’être imposé aux dépens de Lyon (24-22), dimanche au stade de Gerland. Un match plutôt dynamique qui clôturait alors la 22e journée de ce Top 14.

On peut assurément dire à ce jour, et suite à cette dernière rencontre du week-end, que les Franciliens ont plutôt bien préparé, et surtout de la meilleure manière qu’il soit, leur quart de finale de coupe d’Europe contre Clermont, dimanche. Un résultat plutôt positif, si on le compare à celui des Lyonnais qui, de leur côté, se sont trouvés défaits pour la quatrième fois de la saison à domicile. Une équipe qui, malgré le point du bonus défensif obtenu grâce à l’essai de Lionel Beauxis en fin de partie à la 78e minute de la rencontre, réalise en fin de compte une assez mauvaise opération ; restant 7es, à quatre points de La Rochelle et Pau (5es ex aequo) et décrochant ainsi dans la lutte pour la qualification pour les phases finales.

Le Racing a obtenu un succès logique dimanche 25 mars face à Lyon, malgré trois exclusions temporaires, contre Johnston à la 33e, Talès à la 74e et enfin Tameifuna à la 77e. Le club réalise donc ici son cinquième succès de la saison à l’extérieur, même s’il a été contesté jusqu’à la dernière minute par des Lyonnais plutôt accrocheurs et batailleurs, mais également indisciplinés, maladroits, et souvent en manque de soutien en phase d’attaque. Le club de Lyon a surtout pu compter sur l’efficacité de leur ouvreur, Lionel Beauxis, en forme internationale et auteur de tous les points de son équipe avec 1 essai et 1 transformation, mais aussi cinq pénalités pour permettre notamment au LOU de mener à la mi-temps (12-6), puis de garder l’espoir jusqu’à la fin de la première période de la rencontre. Mais en seconde période, la puissance du Racing, avec Maxime Machenaud (11, 18) a fait toute la différence. Il ne suffira plus qu’à Baptiste Chouzenoux, le 3e ligne, de marquer le premier essai de la partie (14-12, 48) après une percée sur son aile de Teddy Thomas et à Pat Lambie, d’enfoncer le clou à l’entrée du dernier quart d’heure (24-15), sur un lancement de jeu après une touche, pour écraser Lyon sur le terrain.

Toulon épate également

Toulon vient de s’affirmer comme un sérieux candidat à la succession de l’ASM, en humiliant le champion Clermont 49-0 dimanche 25 mars 2018 lors de la 22e journée, contrairement à Lyon et Castres, battus et décrochés dans la course aux barrages.

Alors qu’il était classé 9e, Clermont venait dans la ville du Pilou Pilou sans véritable grand espoir de rattraper le train pour la phase finale, malgré des bonnes nouvelles qui s’accumulaient tout au long du mois de mars pour ce rendez-vous. En effet, il avait effectué 3 victoires de suite dans le mois, essuyé les retours des demis Morgan Parra, blessé depuis janvier, et Camille Lopez, blessé depuis octobre, après ceux des centres Damian Penaud et Wesley Fofana. Mais cela ne suffira pas et Clermont est inévitablement retombé dans ses travers à Mayol, en nous montrant sur le terrain une défense affaiblie, voire même carrément aux abois.

Des Toulonnais qui, 9 mois après la finale perdue contre ce même adversaire, se sont régalés des approximations auvergnates, profitant même de plaquages manqués à la 42e minute, inscrivant 7 essais, dont le 21e de la saison pour Chris Ashton qui égale le record de Napolioni Nalaga. Mais il ne faut pas oublier que les Toulonnais reviennent de loin puisqu’ils ont été battus la semaine dernière à Oyonnax (29-26). Le RCT a donc finalement connu une semaine plutôt tendue, surtout avec les convocations des entraîneurs adjoints dans le bureau du président Mourad Boudjellal. Mais le club a de quoi être rassuré, étant donné sa performance de dimanche qui a montré que sa ligne de trois-quarts de rêve, composée de Radradra-Bastareaud-Fekitoa-Tuisova, plus Ashton à l’arrière, était une stratégie judicieuse et payante. Le RCT a assuré le spectacle et a fait, avec cette victoire bonifiée, un pas de plus vers la phase finale.

Castres et Lyon à la traine

Le RCT reste donc classé 4e, tout juste derrière Montpellier, le Racing 92 et Toulouse, qui se sont tous imposés comme vous pouviez vous y attendre. Nous espérons d’ailleurs que vous avez bien pensé à miser une petite pièce sur une de ces équipes sur Netbet, en n’oubliant pas qu’il n’est pas encore trop tard pour le faire pour les prochains matchs de ce Top 14.

Les deux derniers ont réalisé une excellente opération, et tout cela en s’imposant à l’extérieur… excusez du peu ! Toulouse s’est démarqué, à l’issue d’un match spectaculaire chez le Stade Français (37-33), avec 4 essais partout ; alors que le Racing, comme nous avons pu le voir un peu plus haut, s’est montré efficace face à Lyon, après un duel nettement plus défensif (24-22).

La bataille pour les deux premières places qui envoient directement en demi-finales reste finalement plutôt ouverte, et Montpellier a par exemple conforté son statut de leader en surclassant tout simplement Castres (45-7). Le MHR compte ici un solide matelas d’avance, avec 6 points, sur Toulouse classé 3e grâce à ce 9e succès bonifié à domicile en 11 rencontres. Une occasion pour lui de pouvoir espérer survivre à un calendrier titanesque avec La Rochelle, Toulon, Pau et Lyon.

Une phase finale qui s’éloigne en revanche pour Lyon et Castres, qui a subi sa 4e défaite sur les 3 dernières journées. Le LOU et le CO comptent maintenant 4 et 5 points de retard sur le 6e, Pau.

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !