Nadal rejoint Del Potro en 1/2 de l’US Open

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !

Le tournoi de l’US Open n’en finit pas de nous surprendre depuis la semaine dernière. Il propose des rencontres et des affiches incroyables, comme cette dernière qui a vu Nadal s’en sortir difficilement en cinq sets et au bout de pas moins de 4h49 min sur le court, contre Thiem. Une victoire qui lui permet de rejoindre à présent Del Potro en demies finales.

Le N.1 mondial toujours en lice

La photo du N.1 mondial et tenant du trophée, Rafael Nadal qui exulte après sa victoire face à l’Autrichien Dominique Thiem en quarts de finale de l’US Open, le 5 septembre 2018 à New York, fait le tour de la presse spécialisée. Mais il faut dire que le combat fût assez rude et qualifié comme une assez dure épreuve pour les deux sportifs.

En effet, Rafael Nadal a arraché sa qualification pour les demi-finales de l’US Open en venant à bout de l’Autrichien Dominic Thiem, classé 9e.
Il y sera parvenu cependant après un périlleux combat de 4h49 en cinq sets 0-6, 6-4, 7-5, 6-7 (4/7), 7-6 (7/5), mercredi 5 septembre à New York.
Une rencontre qui signera également un record puisque les deux hommes, qui ont bataillé jusqu’à plus de deux heures du matin, ont joué ici le match le plus long de l’édition 2018 de ce tournoi.

Après cette victoire, Nadal qui reste à ce jour en quête d’un quatrième trophée à Flushing Meadows et d’un 18e en Grand Chelem, sera opposé au N.3 mondial Juan Martin Del Potro. Un rendez-vous pour une place en finale, qui sonne comme un déjà-vu puisque c’est exactement la même situation qu’il y a un an, lors de l’édition précédente.

La rencontre Nadal – Thiem

Dès le démarrage de la rencontre sur le court, Thiem est entré dans la partie avec virulence et ambition. Avec 13 coups gagnants pour 2 fautes directes après tout juste 24 minutes seulement de jeu, il s’est montré en pleine réussite. Il se permettra même d’infliger son premier 6-0 depuis mars 2017 à l’Espagnol un peu dérouté pour le coup sur le moment.

Mais il baissera ensuite le rythme, selon toute logique, alors que Nadal prenait quant à lui cette fois ses marques, incitant l’Autrichien à payer sa fébrilité dans les moments cruciaux dans un premier temps ; le poussant même à craquer une première fois, alors qu’il servait pour rester dans le deuxième set, à 5-4.
Nadal poussera une seconde fois son adversaire hors de ses limites alors qu’ il servait cette fois pour mener deux manches à une (5-4), avant de recommencer encore une fois, deux jeux plus tard, à 6-5. Enfin dans le quatrième set, Thiem, alors qu’il a compté un break d’avance (3-1), laissera filer trois balles de double break et ne parviendra pas à convertir une balle de 6-5.

Thiem n’a rien lâché

Ce n’est pas pour rien si le match a duré près de 5 heures ! Thiem corrigera en effet le tir in extremis lorsque l’Autrichien s’est retrouvé à deux points de la défaite dans cette quatrième manche (6-5, 30-30). Une longue manche de plus de 1h20 à la fin de laquelle il parviendra à arracher la victoire au tie-break, se montrant même intraitable dans le set décisif, malgré les occasions obtenues par Nadal (deux balles de break à 2-2, 0-40 à 5-5).

C’est cependant Thiem qui frappera un ultime smash, très loin des limites du court, dans le jeu décisif au bout de l’effort et surtout de la nuit ! Nadal s’envole alors pour la demi-finale, pour le plus grand plaisir des parieurs en ligne qui avaient certainement misé sur lui sur Bwin ou PMU Sports.

Un prochain rendez-vous qui sonne comme une réplique de ce qu’il s’est passé en 2017. En effet, le N.1 mondial affrontera Del Potro, qui s’est qualifié dans l’après-midi aux dépens de l’Américain John Isner (11e) (6-7 (5/7), 6-3, 7-6 (7/4), 6-2), vendredi 7 septembre 2018 en demi-finales.

Mais si vous pariez en ligne sur des sites de bookmakers comme NetBet, n’oubliez pas de prendre en compte lors de cette affiche que Nadal vient de passer une éprouvante épreuve en dégageant une débauche d’énergie, ajoutée en fait à deux combats déjà éprouvants aux tours précédents.

En effet, il ne faut pas occulter ses précédents affrontements contre Khachanov et Basilashvili. Une situation à ce jour qui nous incite tous à nous poser la question de l’état physique de Rafael Nadal. Et si nous allons plus loin dans l’analyse, nous sommes en droit, après ce parcours éprouvant, de nous demander en particulier si son genou droit, qui grince régulièrement en fin de saison, tiendra le coup lors de cette prochaine demie finale ?!

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !